Coup de gueule…

Aujourd’hui, j’ai envie de faire savoir ma colère face aux services de la MDPH (Maison Départementale des Personnes en Situation de Handicap)…

J’ai un fils de 10 ans, autiste Asperger, dont le suivi est assuré par la MDPH.

Chaque année scolaire, j’ai un maaaagnifique dossier à compléter et à renvoyer chez eux.
Mais ma p’tite dame, l’autisme Asperger, c’est pas un gros handicap, c’est rien, on ne peut rien pour vous…

Et moi, sensible et timide, je me ferme ma gueule et compatis à chaque fois, car oui, il y a bien plus grave que ça. Oui, c’est sûr. J’admets. Ça me fout la honte même de devoir justifier le « cas » de mon fils par rapport à d’autres formes de handicap, qu’on ne peut pas comparer à mon sens tant c’est différent.
Mais je souffre aussi… Isolement, solitude, incompréhension, je le vis tous les jours en me battant pour que mon enfant ait une vie « normale », qu’il se sente le plus épanoui possible avec les moyens que j’ai à ma disposition.

Mot de la Présidente de la MDPH de la Loire-Atlantique (44) - Juin 2019
Mot de la Présidente de la MDPH de la Loire-Atlantique (44) – Juin 2019

La Pleine Lune en ce 26 Mai étant bien costaud, je me sens remontée à bloc pour me révolter et oser franchement dire non, expliquer pourquoi je conteste la décision de la MDPH (pas d’aide comme l’AEEH – taux d’incapacité évalué selon leurs barèmes à moins de 50%, donc aucuns droits).

En termes de créativité, j’ai envie de créer une B.D. qui montrerait par A+B, qui « justifierait » en quelque sorte ce que c’est de vivre avec un enfant autiste Asperger.
Sortir du cliché « il a rien, ton fils ! », sous prétexte que ça ne se voit pas, qu’il parle bien et interagit bien avec son monde. Dire, montrer, à quel point c’est bien plus subtil que ça…
Pour vous avouer, pendant ma grossesse, je le savais… Je sentais qu’il serait comme ça. Comment voulez-vous l’expliquer médicalement ? C’est impossible…
Il y a pour moi cette dimension spirituelle qui explique l’autisme Asperger et qui est grave taboue. Et aujourd’hui, j’ai envie de communiquer et d’échanger sur ce sujet ! 🙂
Etant donné l’ère énergétique que nous vivons, j’ai envie de casser les codes, de rompre le cou aux idées reçues et d’oser lever les voiles, briser les tabous.
Pourquoi les nazis se sont tant intéressés aux autistes « Asperger » (après tout, c’est bien un scientifique allemand qui les a étudiés en détails et à qui on devait à ce « trouble » son nom – et maintenant, étonnamment, on ne dit plus « autisme Asperger »… de quoi interroger les consciences ! ).

On parle de « Troubles du Spectre Autistique » (alias TSA) : ça me fait marrer cette expression… J’imagine un fantôme complètement barjot qu’il faut rattraper d’urgence ! Vite, faisons appel aux Ghost Buster !!!

Donc, si ce sujet vous parle ou que vous connaissez quelqu’un qui est intéressé, faites passer le mot ! 🙂

Pour moi, un autiste Asperger, c’est un Star Seed hyper évolué qui vient s’incarner pour aider les humains à évoluer eux aussi, avec peut-être un karma galactique à expurger sur Terre (ce qui explique certains blocages – mais pas non plus irrémédiables comme on voudrait nous le faire croire). Un être hypersensible, mais qui se crée une carapace inconsciente pour se protéger tant la vie ici-bas est dense et sale, trop éloignée de l’Amour et de la Vérité.
Je verrais bien pour expliquer mon point de vue un magnifique papillon, venu d’un autre monde, dans ce monde très différent du sien : ce papillon se maintiendrait caché dans sa chrysalide, il n’oserait pas se montrer, léger, aérien, entier, serein. Il mimerait les grosses chenilles lourdottes qui foisonnent sur Terre, et par moments, timidement, il oserait quand même montrer qui il est.
Mais c’est dur, très dur, et il n’y a aucun filtre pour se protéger de la masse de données énergétiques qui arrivent chez cette personne…

Un papillon sortant timidement de sa chrysalide
Un papillon sortant timidement de sa chrysalide

Voilà. Le sujet est ouvert, je reste bien évidemment à l’écoute de vos remarques et suggestions, et j’espère de tout coeur qu’une prochaine évolution spirituelle (révolution même) se créera ! 🙂

Nam’Asté !

 

Print Friendly, PDF & Email

Une réponse sur “Coup de gueule…”

  1. Bonjour Amélie,
    Je tombe au détour d’une recherche Google (« autisme et spiritualité ») sur votre texte. Je suis autiste et parfaitement d’accord avec vous. Pour moi, nous sommes des mutants, et bientôt la terre sera faite pour nous, les doux. Merci mille fois d’avoir mis cette idée en mots 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.