Les Orbes, signes de présences de Lumière

Les orbes sont des reflets de lumière que l’on voit couramment sur certaines photos, dûs à l’exposition de l’appareil photo.
Techniquement, certains diront que ce sont de simples reflets et qu’il n’y a pas de quoi en faire un phénomène mystique…
Pour avoir pendulé sur ces photos, j’ai trouvé par exemple des anges, très souvent des Elohims, qui étaient présents autour de moi.

Par exemple, l’été dernier, en pleine sécheresse (je suis en Loire-Atlantique), ils se sont montrés dans mon jardin et dès que la pluie est revenue, à l’endroit où ils ont manifesté leur présence, j’ai vu un beau rond d’herbe verte, grasse et vigoureuse, alors qu’à côté, l’herbe peinait à reverdir et à repousser.
Vous verrez ces orbes sur quelques photos présentes dans la galerie publiée en fin d’article.

La présence des êtres de Lumière nous est précieuse dans notre quotidien. Ils font comme ils peuvent pour nous montrer qu’ils sont là. Ils ne demandent qu’une chose : qu’on fasse appel à eux ! Ils sont là pour nous aider, alors oui, en confiance, demandons-leur de l’aide.

Avec la montée en puissance des fréquences de la Terre, leur présence est plus facile à percevoir, à ressentir, donc laissez-vous aller à ces présences, magnifiques et lumineuses.

Pendant un séjour dans les Pyrénées l’été dernier, où là-bas, les vibrations de lumière sont très intenses, j’ai vu un Elohim dans notre location : il était très net : je pouvais en distinguer le visage, le corps et les ailes. Il était très joyeux et s’amusait autour de nous, emplissant l’espace de douces vibrations.

Il peut aussi s’agir de parents « décédés », qui veulent que vous sachiez qu’ils sont là, tout prêts, qu’ils vous soutiennent et qu’ils vous réconfortent, même si vous ne les voyez plus, ne les sentez plus…
J’ai là aussi une belle expérience à vous raconter : j’ai eu cette sensation étrange (« être ange »), alors que je pliais du linge (un geste du quotidien mais où j’avais fait le vide dans ma tête pour méditer…) et que j’ai senti la présence de ma mère, d’un seul coup, comme un « Bouh ! » plein d’humour et d’amour, avec une copine qu’elle s’est faite de l’autre côté du Voile. J’en ai sursauté !

Pour en savoir plus sur les orbes, je vous invite simplement à vous rendre sur ce blog qui explique très bien de quoi il s’agit : http://enseignant-medecine-de-l-ame.com/article-les-orbes-90967309.html

Si vous en apercevez pour la première fois, c’est sûrement un signe qu’on vous envoie pour que vous vous éveilliez. Votre conscience est prête pour que votre âme évolue.

Pour finir, je partage avec joie quelques photos de ces orbes ! 😀
J’aimerais beaucoup échanger en commentaires vos impressions, vos ressentis (si vous pendulez, merci de me confirmer certaines présences).

Nam’asté !

Print Friendly, PDF & Email

2 réponses sur “Les Orbes, signes de présences de Lumière”

  1. Bonjour, Je prends continuellement ce type de photo, mais à chaque fois on me dit qu’en photo tout le monde peut le faire, mais je suis énergétienne aussi et je n’y arrive pas à chaque fois car pour moi aussi ce dont des phénomènes énergiques, angéliques etc… Partageons !

  2. Un dragon de feu sur la tour d’Oudon, d’ailleurs on le voit très bien, la tête, le corps et les ailes que l’on devine.

    Dans la troisième photos, les Elohims et Pan dans les nuages, on le devine dans le nuage de gauche qui ressemble pour moi à un bouc, et je me suis faite avoir avoir les dragons 😉 car j’en vois un bien sur mais c’est toujours et rien que Pan dans les nuages.

    Bernadette Soubirou dans l’ambiance bleuté à Châteaubriand.

    Dans l’orbe violet du jardin, il y a des Elohims et la présence de Marie, plus des lutins dans les tiges de fleurs au centre de la photo.

    Scoubidou est accompagné d’Elohims, avec Cassis aussi bien sûr et sur l’autre photo des ânes, les éclats lumineux sont la présence de Marie.

    Voilà ce que mon coeur, mon intuition et mon pendule me disent.
    Je n’ai pas regarder pour toutes les photos mais je parie pour Gabriel sur sa statue, les Elohims, Marie et St Clément à sa chapelle, quand aux chêne aux clous, trop de monde ! ;););)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.