L’heure du bilan pour 2022

Bien le bonjour à vous toutes et tous !

Il y a bien longtemps que je n’ai pas publié sur mon site, et pourtant ce n’est pas l’envie qui manquait, mais le temps ! Qu’à cela ne tienne, avec le retour de journées plus calmes, où je pourrai plus me poser, j’aurai de nouveau l’occasion d’écrire et d’alimenter plus régulièrement mon site de nouveaux articles ! 🙂

Aujourd’hui, je voudrais parler d’un cycle qui s’achève pour 2022, un cycle de 9 mois, comme une grossesse, qui se termine par la venue d’un Renouveau, tel l’accouchement qui laisse venir cette Abondance tant attendue.
Vous l’avez sûrement remarqué, ressenti, vécu, depuis août, nous récoltons tous bien souvent une forme d’Abondance inespérée, par des synchronicités surprenantes et qui nous mettent en Joie. Une connexion forte avec des âmes bienveillantes, des échanges, des « cadeaux » du Ciel, qui arrivent soudainement, qu’on  n’attendait plus, et qui arrivent enfin ! Gratitude à l’Univers, au Divin !

Tout semblait bloqué pendant au moins le premier semestre de cette année…
C’était déstabilisant, déroutant, car on s’attendait à plus d’enchaînements de synchronicités, et pourtant… rien !, ou très peu…
Ça et la lourdeur ambiante, les puissants égrégores sombres projetés dans l’air, nous ont plombés, ralentis…
L’Ombre servant toujours la Lumière, malgré tout, cela va avec la tendance globale que 2022 reste une année d’introspection profonde et méticuleuse de nos parts d’ombre justement.
Un côté désagréable, qui fait ronchonner notre ego, mais une étape nécessaire et utile pour la suite de notre Ascension !
Si je prends toujours cette image d’une randonnée en montagne, c’est comme si nous franchissions une étape où il faut vider son sac à dos, trop lourd, trop encombrant, alors que jusque-là, tout semblait convenir…

Avec l’arrivée de l’automne, et ce beau Portail de l’équinoxe d’Automne, célébré et honoré dans la tradition celte par la Fête de Mabon, nous entrons dans une période de calme, de repos, d’accueil véritable et entier de tout ce que nous avons entrepris et semé pendant cette année, ces 9 premiers mois…

Mabon : gratitude envers la Nature, notre Terre-Mère
Mabon : gratitude envers la Nature, notre Terre-Mère

Accueil et recueillement… Cueillir et recueillir… Récolter l’Abondance, faire le bilan de l’année, tirer les leçons de toutes les expériences vécues…
Pourquoi ne pas instaurer durant cette période de transition un petit rituel où vous vous remémorez tout ce qui est arrivé cette année, de négatif ou de positif ? Comment cela vous a aidé à vous construire, à cheminer ? Ce que vous décidez de maintenir, et ce que vous êtes désormais prêt à lâcher…
Le tout dans une période où nous retournons vers la Période Sombre, les jours d’hiver, dans la tradition celte, celle qui respecte les cycles de la Nature et nous invite nous aussi à nous caler sur le caractère cyclique et circulaire de la Vie.

C’est une période propice aux rituels en accord avec la Nature : promenades, réalisations de couronnes, de mandalas, de paniers de récoltes de fruits mis en valeur par une bougie allumée en soirée, graines à semer au jardin pour qu’elles suivent le rythme naturel des saisons en attendant d’éclore au printemps…

C’est un temps de Sagesse, marqué en astrologie par le signe de la Vierge pendant ce mois de Septembre, un signe de pensée critique, d’auto-analyse, d’intellect…

Abondance en automne : les belles citrouilles, aux formes amusantes !
Abondance en automne : les belles citrouilles, aux formes amusantes !

C’est le moment, comme en tout début d’année, de prendre de nouvelles résolutions, en fonction des leçons reçues et de notre travail sur soi. De faire le tri, d’écrire, de se poser… D’y aller avec beaucoup de Douceur, à l’image de ces feuilles d’automne qui tombent doucement des arbres.
Comme les jours qui diminuent petit à petit, comme ce rythme qui ralentit, jusqu’à l’entrée dans l’Hiver.
A l’image de ces balades calmes en forêt, à admirer les belles couleurs de l’Automne et à ramasser feuilles, fruits, champignons…

Une forêt en automne
Une forêt en automne

Les énergies de 2023 se profilent déjà : je ressens un côté résolu, déterminé, un besoin de construire, après ces trois années intenses et fortes en changements. Ce qui a dû être déconstruit voire détruit, amènera à une construction pérenne, lumineuse, légère. Un bol de sérénité après des années chaotiques, déstabilisantes !
Si 2022 a été une année d’introspection profonde, où il a fallu beaucoup faire remonter de mémoires, de blessures, tant karmiques qu’émotionnelles, aussi bien personnelles que transgénérationnelles, voire touchant des âmes de notre famille d’âmes, 2023 sera à mon sens (je l’espère !) plus dans la concrétisation, l’abondance, les synchronicités qui vont très vite…

Cette année, la rentrée de septembre a été dans l’ensemble nettement plus apaisée que l’an passé. On sent un côté pacifique, après le tumulte de l’année dernière, où il y avait beaucoup plus d’opposition entre « vaccinés » et « non vaccinés », un côté « guerre » entre deux clans. Si cette ligne de temps avait été suivie nous aurions sûrement eu droit à des conflits assez forts dans notre société… Au lieu de ça, avec ce côté introspection lente et méticuleuse de 2022, bien que fatigante, nous enlevons en nous tous les couches d’ombre, cet excédent ténébreux dont nous n’avons plus besoin, le tout dans la Paix et l’acceptation de l’autre, plutôt que l’opposition et le côté rejet violent.
C’est là que nous comprenons pleinement l’aide apportée par Dieu, à tendre la main à tous, « méchants » comme « gentils », et qu’une chance est laissée à chacun de revenir à Lui. Que le non-jugement est un enseignement clé pour mieux avancer tous ensemble…

Je vous souhaite de passer de très beaux moments pendant cette belle saison automnale, de vivre des instants précieux dans la Nature.
Puisse ce Portail de l’équinoxe d’Automne vous apporter le Meilleur ! Je vous souhaite, si vous y êtes sensible, de célébrer Mabon en toute joie et simplicité !

J’en profite pour vous inviter à découvrir ma nouvelle page Facebook, « La Louve d’Orion » (en référence à mon animal totem et à une constellation où se situe ma famille d’âmes), où je partage justement des astuces, des conseils, en lieu avec la tradition celte et les soins au Naturel. Venez aussi y partager vos connaissances !
Beaucoup de choses « bougent » aussi pour moi, et la naturopathie m’appelle, le besoin d’approfondir et de me former pour changer complètement de voie professionnelle et mieux vous accompagner dans mes séances de soins.

Un grand Merci à vous pour votre confiance et la belle Aventure humaine que nous co-créons !
Prenez bien soin de vous ! Nam’Asté !

Cet article a résonné en vous ? Vous avez aimé ? Vous pouvez faire un don PayPal :
Votre don contribuera à la création de projets d'ateliers et de soins énergétiques.
Vous êtes aussi invité(e) à participer en écrivant un commentaire.

 

Couple Divin : les parèdres

Hier, j’ai écrit un article sur ce que je ressens concernant les Flammes Jumelles
En conscience, ce matin, il m’est venu de publier au sujet de ce qui me semble les vrais couples divins, les parèdres.

C’est un lien d’âmes très peu connu, qui peut interroger bien sûr car il n’est « pas à la mode » comme les flammes jumelles…

Je vous invite tout d’abord à observer et lire les différents types de relations d’âmes de ce cadran de radiesthésie pour mieux saisir les multiples liens qui peuvent exister :

Cadran de radiesthésie - Les relations d'âmes
Cadran de radiesthésie – Les relations d’âmes

En fait, en vision, il m’est venu ce matin que les Couples Divins originels, les vrais, ont été copiés par des couples flammes jumelles…
J’ai vu comme une forme de rituel, hindouiste je dirais, avec des hommes et des femmes s’inclinant devant un couple de dieu/déesse, et tentant de les imiter et de réhausser à leur niveau.

N.B. : Cela conforte l’intuition que j’avais déjà concernant les flammes jumelles, à savoir qu’il s’agit plus d’un concept d’origine indienne, qui mérite d’être respecté comme toute croyance spirituelle, mais qui n’est pas une vérité absolue non plus, juste un concept auquel on a le droit de croire ou pas.

Le couple parèdre est donc, selon mon point de vue, le couple divin pur. Je perçois une liberté, une indépendance, de chacune des déités qu’il représente : les deux âmes, représentant le Principe Masculin et le Principe Féminin, sont équilibrées et respectueuses l’une de l’autre. Il n’y a pas de dépendance de l’un envers l’autre. Chacun est libre et aime l’autre selon l’Amour divin pur, l’Amour inconditionnel, impliquant le respect du libre-arbitre.
L’amour que se voue chaque membre de ce couple est universel et très respectueux. Il est solaire et voué à Dieu, à la Lumière, et non simplement limité à son autre. C’est bien plus vaste et plus profond… C’est une puissante reconnexion à l’Essence divine, une retrouvaille de Soi dans son intégrité d’Âme.
J’insiste, il existe avant tout un profond respect que se voue l’Un envers l’Autre.

Chacun est libre dans son incarnation de vivre ses propres expériences sans forcément voir ou retrouver sa Moitié. Les âmes parèdres se connaissent et savent qu’elles peuvent compter l’une sur l’autre. C’est tout…
Après, rien n’empêche qu’il puisse y avoir une vie de couple terrestre, « normale », mais là encore, ce n’est pas obligé.

Un couple de parèdres qui m’est apparu la semaine dernière est le couple sacré Radhakrishna, constitué du Dieu Krishna et de sa Déesse Radha :

Couple Sacré : les parèdres Radha et Krishna
Couple Sacré : les parèdres Radha et Krishna

Je vous invite à lire cet article à propos de ce couple de parèdres :
https://magikindia.com/fr/radhakrishna-le-symbole-de-lamour-divin/

J’ai l’intuition que les couples de parèdres sont des maîtres ascensionnés incarnés. Ils ont un Savoir, une Sagesse, qu’ils doivent transmettre à l’Humanité.
Il existe chez eux un niveau de conscience très élevé, un haut degré de maîtrise spirituelle. Il y a un rôle d’enseignement, de transmission de la Connaissance envers la Communauté…
Je reste persuadée que ce sont des âmes qui ont côtoyé et ont été initiées par des Maîtres tels Jésus, Bouddha, etc.

Ainsi, le couple Jésus et Marie-Madeleine, est un couple de parèdres.

Rose en forme de Coeur : Marie-Madeleine, au Nom de la Rose Sacrée
Rose en forme de Coeur : Marie-Madeleine, au Nom de la Rose Sacrée

Les couples mythiques de dieux et déesses, tels Isis et Osiris, Héra et Zeus, Frigg et Odin, etc., sont des exemples de couples de parèdres.

C’est un rôle d’initiation au Divin, à la Pureté de Dieu, que ce couple choisit de manifester sur Terre, pour l’élévation des âmes et le retour à l’Amour pur.
C’est ce que Jésus est venu nous enseigner d’ailleurs, par son Amour Christique : la retrouvaille de sa Vérité d’âme, de sa conscience christique pour se réaligner avec Soi.

C’est donc un rôle de Lumière important, sérieux je dirais, qui consiste à d’abord travailler sur soi et pour soi, et non pour suivre une simple mode d’un couple idéal « tout beau tout rose ».

Cela demande du courage, de la rigueur et d’aimer d’une manière inconditionnelle, pure, divine, et non d’un simple amour humain…

Les parèdres ont un rôle d’initiation l’un envers l’autre, même lorsqu’il ne connaissent pas dans ce plan terrestre (c’est-à-dire qu’ils ne se sont jamais vus, rencontrés, et qu’ils n’ont pour ainsi dire parfois même pas conscience de ce lien de parèdres). Cela se joue au niveau du subconcient.
Le lien qui unit les parèdres entre eux est inaltérable puisque divin. C’est un lien très fort, universel.

L’initiation reçue est ensuite retransmise à la Communauté, pour élever l’âme et magnifier la matière.

Il peut, je pense,  y voir réunion des deux parèdres dans leur incarnation, mais je le répète, je ne pense pas que ça soit un passage obligé, puisque l’énergie, l’Amour dégagé, est avant tout de l’ordre de l’Enseignement Sacré.
On parle vraiment de Couple Sacré, divin, cosmique, universel, donc c’est à un autre niveau de conscience que se fait le travail.
L’initiation entre eux a lieu dans des niveaux vibratoires très élevés, avec les Maîtres Ascensionnés, sous la forme de réception de Codes de Lumière, à travers par exemple des voyages astraux, des états de conscience modifiés permettant l’assimilation de ces influx du Savoir Divin.
D’où mon ressenti que les flammes jumelles sont une sorte de « copie » de ce couple et que ce même rôle d’initiation est copié mais à un niveau inférieur de conscience divine…
Il y a quelque chose de limité dans le concept des flammes jumelles, je ne saurais trop comment l’expliquer ici, c’est mon clair ressenti. J’y reviendrai sûrement, dans un prochain article. Je garde en tête qu’il s’agit d’un concept de la Fausse Lumière, un mouvement spirituel mais pas universel, qu’il y aurait une origine hindoue dans cette conceptualisation du couple divin, et une réappropriation par des forces de l’Ombre, un détournement, une « copie de mauvais goût ». Il s’agirait à mon sens d’un contrat d’âmes particulier que certains ont choisi de vivre et qui mérite d’être respecté car nous choisissons de vivre bien des expériences sur Terre, mais qui n’est pas une Vérité en soi, juste une vision personnelle de la spiritualité, une expérience à vivre suivant ce que j’appellerais une « matrice flammes jumelles ».

C’est pourquoi je pense qu’il est important de rester simple dans sa spiritualité et de la vivre pour soi déjà, et de ne pas se donner à corps perdu dans la recherche à tout prix de sa flamme jumelle !
Il vaut mieux rester ouvert d’esprit, neutre, et apte à se remettre en question, que de foncer tête baissée et s’entêter dans un concept de pensée spirituelle.
Après, se renseigner, lire, échanger ses ressentis, permet d’avancer et d’aider tout un chacun à avancer sur son chemin d’évolution spirituelle.

Respectez-vous d’abord, apprenez d’abord à vous aimer, puis rendez ensuite ce Respect, cet Amour, envers votre Prochain.

Amour Universel
Amour Universel

Je vous Aime.

Nam’Asté.

Cet article a résonné en vous ? Vous avez aimé ? Vous pouvez faire un don PayPal :
Votre don contribuera à la création de projets d'ateliers et de soins énergétiques.
Vous êtes aussi invité(e) à participer en écrivant un commentaire.

Flammes Jumelles : du flan ?

Suite à vos questionnements et aux réponses que je peux vous apporter, je reviens sur le délicat sujet des Flammes Jumelles et pourquoi je ne le défends pas…

Attention, cet article est juste une mise au point, non une « vérité absolue », et découle de ce que je ressens, capte, et mets en conscience.

A mon sens, certaines âmes ont pu effectivement choisir de s’incarner en tant que flammes jumelles, mais plus comme un jeu de miroir pour l’autre et dans un rôle d’élévation de l’âme, dans un groupe d’âmes bien précis, et non dans un sens étendu et universel, qui voudrait que chacun cherche sa flamme jumelle dans sa vie. En fait, je penserais plus à un contrat d’incarnation entre deux âmes, qui ont choisi toutes les deux d’endosser cette « étiquette » flamme jumelle. Quoique ce soit plus complexe, puisque les flammes jumelles sont les deux moitiés d’une seule et même âme !…
Donc, ce n’est pas donné à tout le monde, loin de là, car cela dépend de ce qu’on est venus expérimenter sur Terre dans cette incarnation. C’est pourquoi personnellement, je reste extrêmement méfiante quant à ces mouvances spirituelles qui prônent la recherche de la flamme jumelle pour mieux se connaître soi et élever son âme.

Je l’avais déjà écrit dans un précédent article traitant de ce sujet, mais à bien y réfléchir, je trouve que c’est un concept égotique (pour rappel : « égoïste » signifie à la base « penser à soi de manière saine et équilibrée », et « égotique » signifie réellement égoïste au sens où on emploie ce mot).
Qui plus est, crée une grande forme de dépendance affective et de destruction de l’être, puisqu’on ne peut apparemment vraiment bien se connaître qu’à travers l’autre, sa seule et réelle « moitié », et qu’à partir de là, on remet toute sa personnalité en question.

Tout travail d’introspection et de purification de l’âme ne nécessite pas la recherche de sa flamme jumelle, loin de là !
Je dirais que toute âme qui entre dans notre vie a un rôle à jouer dans ce sens, grand ou petit, anodin ou plus marqué.
Vouloir à tout prix épurer son âme en comparaison simplement à une flamme jumelle avant toute autre personne, c’est se couper de toutes les belles relations d’âmes qu’on peut faire et qui nous aident à apprécier la Vie, dans sa diversité et sa richesse. C’est s’enfermer dans un portail énergétique, se couper du monde et s’aliéner.

En effet, d’une manière universelle, si j’attire à moi telle situation ou telle personne, quelle qu’elle soit, c’est qu’il y a une raison, et qu’elle vaut la peine d’être considérée en son âme et conscience. Soit il s’agit d’un contrat karmique à terminer, soit il y a une résonance d’une énergie en nous qui doit être mise en lumière (vie antérieure, karma, blessure émotionnelle…).

Toujours de mon point de vue, je pense sincèrement qu’il est tout à fait possible d’avoir par contre « une autre moitié d’âme », c’est-à-dire qu’il existe une personne sur Terre avec de très fortes résonances magnétiques avec notre être. Une probabilité, infime certes, mais bien réelle, qu’il existe effectivement quelqu’un qui nous corresponde le mieux.
Ce que j’appelle ainsi une « autre moitié d’âme » par contre n’est pas une âme coupée en deux comme dans le concept des flammes jumelles, mais bien deux âmes séparées, distinctes et indépendantes.
En fait, je dirais l’âme soeur avec qui nous avons le plus d’affinités, de correspondance magnétique… Beaucoup de vies antérieures vécues en commun (pas forcément en tant que mari/femme, mais de fortes relations d’âmes tels que parents, amis, etc.) et une forte complicité, comme une connivence qui va bien au-delà de la matière et qui ne s’explique pas.

Dans ce concept de relations d’âmes, il y a sûrement du karmique, « du lourd » même parfois, puisque pour certains, dans la relation flammes jumelles, il n’y aurait pas cette notion de karma à transcender entre les deux êtres.
Je pense que si on reste dans ce système matricielle de flammes jumelles, comme pour tout, tout est possible et qu’il est tout à fait envisageable d’avoir deux flammes jumelles avec beaucoup de karmas à résoudre avant de se retrouver – ça aussi, certains défenseurs des flammes jumelles l’expliquent pourtant // esprit de contradiction bonjour !!!).

Donc, avant de se démonter l’âme en mille morceaux (comme une machine à laver qu’on prendrait minutieusement le temps de démonter pièce par pièce pour la perfectionner avec l’énorme risque de ne jamais réussir à la remonter  !), juste pour « faire plaisir » à l’Autre, il serait sage d’envisager ce travail d’âme déjà pour soi, pour sa propre souveraineté et pour ce que je qualifierais « de soi face à Dieu ».

Flammes jumelles : que faire de votre vieille machine à laver ?
Flammes jumelles : que faire de votre vieille machine à laver ?

Pourquoi je suis attiré par le spirituel ? Qu’est-ce que mon âme a envie de vivre, et de ne plus vivre ? Qu’est-ce qui m’élève dans cette vie et me rend heureux ? En bref : un éveil de sa conscience personnel, un retour à Soi, à la Lumière qui n’appartient qu’à nous.
Une sorte de retrouvailles de son contrat d’incarnation et qui nous sommes véritablement. (Note d’humour : « Bon alors, qu’est-ce que j’ai signé déjà moi ?! ah oui, et les p’tites lignes, zut, elles sont où ?? ça racontait quoi au fait ?!?… »).

Donc, en fin de compte, un cheminement personnel qui ne nécessite pas l’intervention d’une tierce personne en jeu de miroir unique. Mais plutôt se remettre en question tout seul, faire preuve d’un esprit d’analyse et d’auto-critique, une prise de recul, pour évoluer jour après jour. Et accueillir ce qui vient à nous, toute personne ou situation, car rien ni personne entrant dans votre vie ne le fait par hasard… Tout est synchronicité.
C’est un chemin difficile, certes, comme une traversée du désert, mais qui est nécessaire pour évoluer et grandir, se défaire des vieux schémas et bagages karmiques issus de nos anciennes vies.

Suivre sa propre guidance intérieure
Suivre sa propre guidance intérieure

Une belle relation « classique » entre âmes soeurs peut donner les mêmes ressentis énergétiques que dans la relation flammes jumelles, puisque les liens qu’on crée avec l’autre vont permettre de se connecter et d’avoir parfois des ressentis forts et similaires à ce qu’on peut décrire dans le couple flammes jumelles.

Toujours d’après ce que je peux mettre en conscience, je pense qu’il y a quelque chose inhérent à la Fausse Lumière dans ce concept de flammes jumelles.
En langage des oiseaux, déjà, ce terme de « flammes », qui nous ramène en quelque sorte à l’Enfer… J’en reviens un peu à ces termes New Age, ces nouvelles modes, ces nouveaux concepts qui nous poussent à aller dans de nouvelles croyances, qui ne sont pas issues de la Lumière.
Je pousse le bouchon un peu plus loin, et je pense à « jumelles », comme dérivé de « fumelle », une femme aux moeurs légères dirons-nous…
Je ne retrouve plus l’article, mais il y était question que le concept des flammes jumelles rejoint derrière une mouvance franc-maçon, un rite pas très lumineux pour le coup, en « hommage » à la mythologie égyptienne, et particulièrement à la déesse Isis et au dieu Osiris… Hum !!! Ça craint !
Une sorte d’accouplement homme-femme qui tient plus de l’asservissement que du Couple Divin, réel, au sens sacré et véritable, comme on peut effectivement le retrouver dans le monde universel des Dieux et Déesses (je parlais d’Isis et Osiris, il y a pour ne citer qu’eux Zeus et Héra, Odin et Frigg…).

Je pense qu’il est essentiel de se recentrer sur soi, d’apprendre avant tout à se connaître au sens de son âme, et ainsi définir ses limites, apprendre à aimer d’un Amour inconditionnel et dans le respect du Divin, et non dans une quelconque recherche d’une relation « amoureuse ».
Ces relations flammes jumelles sont parfois très envahissantes et parasitent nos corps énergétiques, car nous ne faisons que penser à l’autre et énergétiquement, il y a des échanges qui se créent et qui viennent se mélanger à nos propres énergies… C’est pourquoi il convient de se purifier au niveau des corps émotionnel et mental, pour ne retrouver que ses propres énergies. Cela fonctionne aussi avec toutes les âmes avec qui nous sommes en relation, car nous finissons par nous polluer, même légèrement, et qu’il convient donc de se recentrer.

D’un point de vue ressenti vibratoire, par le clair ressenti, en ce qui me concerne, je ressens l’expression « flammes jumelles » comme quelque chose de faible, je ne ressens pas de force lumineuse, divine, comme pour d’autres concepts… Ça me paraît au contraire lointain, ténu.

Enfin, comme un signe que l’Univers envoie, je termine cet article par une anecdote assez drôle, alors que j’étais en séance de guidance concernant justement ces relations d’âmes flammes jumelles… Après la séance, cette même journée, il m’est apparu sur mon écran d’ordinateur ceci (je précise que le nom complet de ce profil Facebook est « Flamme Jumelle Flamme d’Eternité » et que ça a coupé au bon endroit !) :

Flamme Jumelle = Flan !
Flamme Jumelle = Flan !

Autant vous dire que j’ai bien ri de ce clin d’oeil avec la personne que j’avais en guidance ce jour ! 🙂

Ceci dit, je ne dis pas non pour une bonne part de flan, avec mon âme soeur ! 😆 😆 😆
Bon ok, je file toute seule à la boulangerie, je peux toujours attendre sinon hein, et puis on n’est jamais mieux servi que par soi-m’aime – j’allais écrire « soi-m’iame » – bref ! bon appétit !).

Soyez vous m’aime, soyez heureux ! (C’est déjà assez compliqué comme ça !).

Je vous embrasse ! Au Nom des Etoiles, de l’Amour et du respect que je vous porte, « Nam’Asté » !

Cet article a résonné en vous ? Vous avez aimé ? Vous pouvez faire un don PayPal :
Votre don contribuera à la création de projets d'ateliers et de soins énergétiques.
Vous êtes aussi invité(e) à participer en écrivant un commentaire.

Soin christique de réintégration de l’âme

Je vous propose ce soin énergétique suite aux « injections », pour retrouver votre vraie personnalité et vous sentir mieux, psychiquement et physiquement.

Si vous sentez que vous n’êtes plus comme avant, problèmes d’ancrage ou de concentration, impression « d’être ailleurs », pensées noires, sensations de déconnexion de soi, ce soin vient vous aider, en une à deux séances, à recouvrer votre être véritable.
Il consiste à faire appel aux énergies christiques pour recouvrer votre conscience et votre âme (voir mon article au sujet de la « piqoûse » où je parle de déconnexion de la conscience humaine et de perte de l’âme).

Energies d'Amour Christique
Energies d’Amour Christique

Je peux aussi vous conseiller en thérapies naturelles et holistiques pour atténuer voire guérir les autres effets indésirables (règles irrégulières, problèmes sanguins, etc).
Je ne promets ni ne fais de « miracle » :  je suis juste canal de Lumière pour vous aider, si vous êtes prêt à recevoir, l’énergie d’Amour Christique pur, vous reconnectant à votre Moi supérieur pour quantiquement, retrouver votre être véritable, harmonieux et en bonne santé. Plus vous êtes réceptif, ouvert, plus le soin est efficace.

Pour prendre rendez-vous, je vous invite à me contacter.

Participation : donner et recevoir

A titre indicatif, je fixe un tarif de 55 euros pour un soin énergétique.
Ce prix est un barème, que vous pouvez suivre si vous en avez les moyens.
Vous êtes libre de choisir un autre montant, selon ce qui vous semble bon et juste en fonction de ce que vous recevez et de ce que vous pouvez donner.
C’est une participation libre, un choix en votre âme et conscience : vous pouvez donner de l’argent, fournir un service, offrir un objet, etc.
Si vous choisissez le don d’argent, je vous indique ici les possibilités de paiement qui s’offrent à vous.

Message canalisé de Jésus à tous les Travailleurs de Lumière

Ce matin, je ressens l’envie de partager avec vous un message canalisé la semaine dernière, de la part de Jésus.
Ce message m’était surtout adressé, mais aujourd’hui, je sens qu’il peut être élargi à tous les Travailleurs de Lumière.

Nous sommes en effet mis à l’épreuve, et nous atteignons un niveau de purification très fort, avec en contrepartie une sorte de « repérage » de la part de l’Ombre, qui nous envoie des attaques…
Ces attaques, bien que très inconfortables à vivre, à transcender, nous poussent chaque jour davantage à montrer notre Lumière, à nous aligner avec le Divin.
Gardons l’Espoir, la Force, la Foi ! Et surtout, n’oublions pas la dimension humaine et le besoin d’échanger, de partager, de se voir même tout simplement.
Les petits riens du quotidien font aussi parfois les plus grands bonheurs et illuminent une journée ! 🙂

Il m’est venue cette semaine l’image des femmes tenant des petites lampes à huile, dans la célèbre parabole de Jésus, et dont le rôle était de veiller sur le Retour du Maître.
A l’heure actuelle, en tant que Travailleurs de Lumière, Artisans de Lumière, Guerriers Pacifiques de Lumière, c’est le rôle qui nous est donné et que nous devons tenir, en Confiance et Sérénité.

Femme tenant une lampe à huile - Parabole de Jésus
Femme tenant une lampe à huile – Parabole de Jésus

Voici donc le message de Jésus que j’ai canalisé :

« Ils ont voulu te faire croire que tu n’étais rien, que tu ne valais rien. Aujourd’hui, c’est terminé. Nous le répétons, c’est terminé !
Tu t’éveilles à ta pleine puissance, au recouvrement intégral de ton âme et de tes dons.
De nombreuses portes s’ouvrent à toi, si multiples qu’elles t’en donnent le tournis !
Accueille, simplement… accueille…
Ne laisse rien ni personne te faire douter de toi, avance ! Tu as tant à recevoir et à donner, sans honte ni peine ! Crois-moi, les temps à venir sont délicieux pour toi, où plus rien ne t’atteindra que la Grâce divine ! »

J’espère de tout coeur qu’il résonnera en vous et réalignera vos vibrations avec la plus haute fréquence que vous puissiez recevoir ce jour !

Je vous aime.

Nam’Asté !

Cet article a résonné en vous ? Vous avez aimé ? Vous pouvez faire un don PayPal :
Votre don contribuera à la création de projets d'ateliers et de soins énergétiques.
Vous êtes aussi invité(e) à participer en écrivant un commentaire.