Meilleurs Voeux pour 2023 !

Bonjour à tous !

Je vous souhaite une excellente année 2023 ! 🙂 

Qu’elle vous apporte la Joie, la Paix, l’Abondance, la Santé !

Meilleurs Voeux pour 2023 !
Meilleurs Voeux pour 2023 !

J’espère de tout coeur que ce sera une année sera nettement plus constructive que 2022 (certains pourraient dire cyniquement, mais à juste raison, que ça ne devrait pas être bien difficile !).

L’énergie du chiffre 3 nous insuffle la concrétisation, l’action, la matérialisation. Du concret, de l’action, enfin !!!
On n’en peut plus, de cette stagnation et de ce côté destructeur, déstabilisant, de l’année précédente.
Z’avez compris quelque chose au film ?!? Heu…
Ben c’est un peu ça qui s’est passé en 2022 !
L’énergie du 2 marque un temps d’arrêt, d’introspection, de dualité, pour dans un aspect nettement plus positif et valorisant, permettre l’émergence d’une certaine douceur (et d’une douceur certaine) et d’une nouvelle personnalité.
Ce qui n’est pas sans une certaine forme d’incompréhension et d’épuisement, mais ceci est lié à l’égo et au mental, qui cherche à tout contrôler et à aller impulsivement de l’avant. C’est tout à fait normal, humain, mais avec du recul, de la sagesse, on s’aperçoit que pour 2022, ce n’était pas encore le bon moment… La patience était de rigueur, voire même un recul très fort, un côté « garder sa zénitude à tout prix », alors qu’on a juste envie de péter un câble !!!

Une amie médium m’avait avertie en juillet dernier que la concrétisation de projets, la mise en place de nouvelles entreprises, serait difficile voire carrément déconseillée en 2022… Je n’arrivais pas vraiment à la croire, mais maintenant, j’avoue, je comprends beaucoup mieux !

2023, année impaire, comporte donc une énergie masculine, Yang, de mise en action, de déploiement de force pour réussir…
Puisse 2023 nous impulser une nouvelle énergie, d’entrain, d’action, liée à l’émergence d’une nouvelle maturité, nouvelle compréhension, après toute cette phase de tri et d’introspection que nous avons vécue en 2022, et même avant, depuis le premier confinement qui a été un temps très fort pour permettre un éveil spirituel.

Je vous souhaite tout le Meilleur, bien qu’il n’y ait pas que le début d’une nouvelle année pour le souhaiter !
Beaucoup beaucoup de belles et bonnes choses, des synchronicités, du positif, des projets qui vous tiennent à coeur, des belles personnes, etc., qui vous font vous sentir bien, épanouis et heureux !

Nam’Asté !

Prière pour accueillir son Evolution

En pleine libération de ma blessure d’abandon, je partage aujourd’hui cette prière pour se détacher de l’ancien, des anciens schémas de pensée et d’action, se libérer des blessures émotionnelles, des karmas et se détacher des liens toxiques, négatifs ou obsolètes ; accueillir le Renouveau, renaître à soi et avancer librement, en toute simplicité :

« J’abandonne toutes les attentes de mon évolution spirituelle et de mon progrès. Je vis l’instant présent chaque jour, en me concentrant sur l’objectif de rétablir l’harmonie et l’équilibre de mon corps, de mon esprit, de mes émotions et entièrement avec mon Moi Supérieur.

J’annule tous les accords conclus avec ma mère, mon père, mes enfants, mes beaux-enfants, mon mari (ou ma femme), mon ex-femme (ou mon ex-mari) ou toute autre personne qui peut me retenir de la troisième dimension avec leurs charmes.

Je renonce à toutes les notions invalides sur ma valeur, ma perception de l’amour, de la joie, de la paix, de la sécurité, de l’harmonie, de l’abondance, de la créativité, de la vitalité, de la jeunesse, de la santé.

J’abandonne le besoin de vouloir sauver le monde ou tout être humain qui s’y trouve. Je suis conscient que ma mission est d’accepter ma maîtrise et de vivre comme un exemple de vie et d’amour sans rien attendre en retour de personne, je me concentre simplement sur être moi-même.

Je me libère de tous les préjugés et souvenirs cellulaires sur mon corps physique. Je réclame mon droit divin à la beauté, à la vitalité, à la santé et au bien-être, conscient qu’ils sont mon état naturel et qu’il suffit de suivre les impulsions de l’Esprit pour que cette perfection se manifeste.

Je lâche toute attente concernant ma créativité et mon travail. Je travaille et crée pour le plaisir, sachant que l’abondance et les ressources viennent de l’Esprit et de ma confiance en soi et pas seulement de mon effort.

Je renonce à toutes les conditions de troisième dimension que les institutions gouvernementales, la famille ou autre veulent m’imposer. Ils ne peuvent pas contrôler ma personne, mon abondance ou ma sécurité. J’ai le plein pouvoir de manifester la sécurité, d’être indépendant et de commander mon propre destin.

Je me libère de tous les déchets et dettes karmiques ainsi que des énergies inappropriées qui existent en moi et dans mon corps physique, émotionnel et astral.
Je résouds toutes les conditions et je me débrouille pour élargir la Lumière et m’unir aux co-créateurs du Paradis sur Terre.

Je me libère de toute idée fausse sur ma capacité à atteindre la connaissance, la sagesse et les informations pertinentes de l’Esprit et des dimensions supérieures.
J’acquiers ainsi de nouvelles connaissances, concepts et sagesse qui me permettent d’apprendre, de grandir et de servir en exemple vivant.

Je renonce à tout jugement, idée préconçue ou attente concernant d’autres êtres dans cette autre dimension, sachant que ceux-ci sont à leur place et à leur évolution parfaite.

Je leur envoie de l’amour et des encouragements et je me limite à leur offrir des informations quand ils le demandent, en faisant attention à leur rappeler que ma vérité n’est peut-être pas la leur.

Maintenant commence un nouveau cycle de Lumière dans ma vie. Je détache les liens qui me lient aux personnes et aux situations qui ne servent plus à un but dans mon existence.

Je me pardonne car je sais que j’ai agi hier avec la conscience que j’avais à l’époque. Je pardonne aux personnes qui m’ont fait du mal en cours de route parce que chacun d’entre eux a agi dans ses limites et ses possibilités.

J’apprécie l’apprentissage, la maturation et la croissance que mes expériences passées m’ont apportés. Je regarde chaque personne que j’ai rencontrée et chaque expérience que j’ai eue en tant qu’enseignant qui m’a aidé à grandir et à évoluer.

Je choisis de recevoir la leçon, pas la blessure. Je suis fier de mon parcours et de la personne que je suis devenue. Je déclare que mon passé est guéri et libéré. Je suis en paix avec mes souvenirs et concentré sur aujourd’hui et le bonheur que je veux vivre.

Je suis reconnaissant pour Tout.
Et il en est ainsi. Et il en est ainsi. Et il en est ainsi. Et il en est ainsi.
Au Nom de la Lumière. Amen. »

Retrouver sa Liberté
Retrouver sa Liberté

Joyeux Noël 2022 !

Merveilleux Noël à tous !

Qu’il soit empli de Douceur, d’apaisement, et que cette période soit un temps de calme et de retrouvailles avec ceux qu’on aime.

Par rapport aux deux dernières années, je trouve que ce Noël marque un temps d’adoucissement, avec soi et avec les autres, avec une certaine maturité d’esprit, qui permet de sortir des querelles liées à la crise Covid (on a tous, je pense, des expériences de disputes autour de questions houleuses concernant la fameuse « piqoûse » !).

Si Noël 2021 était plus dans une énergie masculine, Yang, liée à la Force et même à la colère, marquée par de nombreux questionnements « pik pik », Noël 2022 s’annonce nettement plus calme, plus doux, dans une vibration féminine, Yin, de réconciliation, d’apaisement, d’écoute et de compréhension.
Comme si malgré le chaos ambiant, il y avait moins de dualité, plus de recentrage et de paix intérieure…

Je ressens une belle énergie maternelle, celle de Maman Marie, qui nous réconforte et nous pousse à davantage de compassion et de patience, pour nous-même et pour les autres.

Noël 2022 - Mère Marie, douceur du rayon rouge de la Mère
Noël 2022 – Mère Marie, douceur du rayon rouge de la Mère

Nous sommes tous fatigués de cette crise du Covid, une « guerre fratricide », dont nous nous passerions bien !
A cela s’ajoute une année 2022 de profondes remises en question, hyper déstabilisante (cela résonne avec l’énergie du chiffre 2, synonyme de dualité, de choix à faire…), dont on réalise à peine ce qu’elle nous a fait et comment nous l’avons traversée.
Nous en ressortons sonnés, étourdis, fatigués, et nous souhaitons juste en sortir et retrouver un état d’esprit posé, positif et constructif.

2022 a été un chemin initiatique de plongées dans nos parts d’ombres, dont on ne soupçonnait parfois pas l’existence.
Bien que ce soit franchement désagréable, c’est un « mal » nécessaire pour libérer ces énergies dont nous n’avons plus besoin et pouvoir continuer à ascensionner.
Nous pouvons remercier ces vagues d’énergies qui nous ont aidés à prendre conscience de ce qu’il y avait à dégager, les bénir et nous féliciter pour tout ce chemin parcouru, difficilement certes, mais courageusement.
Tout est divinement orchestré, et c’est sûrement notre mental-ego, qui, voulant aller trop vite, nous aura poussé à croire que 2022 serait une année de réalisation de soi, alors qu’il s’agissait plus d’une année de « déconstruction », de « décorticage » de ce qui ne va pas en nous pour continuer  à avancer.

Si j’avais un peu plus de temps pour dessiner, j’esquisserais bien une transformation du mot « douleur » en « douceur », ou le « l » s’estompe petit à petit, se recroqueville, et finit par se transformer en « c »…

A défaut, je me permets un peu d’humour ! 😉

Humour - Calendrier de l'Avent 2022 et Lexomil
Humour – Calendrier de l’Avent 2022 et Lexomil

Plus sérieusement, Noël, « nouveau », en vieux français, vient marquer ce temps de Renouveau, ce temps d’accueil, d’écoute, d’introspection et de réflexion. L’équilibre marqué par le froid de l’hiver, la nuit, et le retour progressif de la lumière avec les jours qui rallongent… Le côté contemplatif, passif, dans le repos, face à l’énergie de l’action, de la mise en mouvement ; le Yin complémentaire du Yang.
Que ce soit en soi, individuellement, ou collectivement, il y a un temps qui se joue pour se recalibrer et passer à l’action, planifier et faire naître ses projets en 2023.
Une façon de mâturer ses projets et de donner vie à ce qu’on aime, laisser l’ancien et se recentrer sur ce qui nous fait vibrer…
Pas évident tant l’atmosphère est lourde, angoissante même par moments, et la pression sociale ou familiale intenses !

Les énergies christiques sont très présentes, et Jésus nous pousse à avancer dans la Lumière, à se laisser guider et aimer, et à rayonner cet Amour en nous et autour de nous.

Jésus, prêt à nous aider
Jésus, prêt à nous aider

D’où ce côté retour à des énergies fraternelles, de respect entre nous tous, car nous sommes tous des Frères et des Soeurs.

Finalement, l’Amour christique nous aidera tous à ascensionner. Si je reviens à ce conflit lié à la « piqoûse », n’oublions pas qu’au-delà des querelles, Jésus nous aime tous et est capable de tous nous faire ascensionner. Que ce n’est qu’une question de pardon et d’écoute, et que bien des personnes ne l’ont pas forcément voulu mais ont été contraintes pour maintenir leur emploi. Le reste n’est qu’une affaire de colère, de haine, et nous devons faire preuve de plus de maturité et d’éveil que cela.

Petit ange pour Noël 2022
Petit ange pour Noël 2022

Ce Noël se veut vraiment dans des énergies de réconciliation, de pardon, de maturité d’esprit et de notion d’avancer ensemble. D’oser réparer ce qui a été brisé, de ressouder les liens et d’abandonner ce qui est toxique, le tout en douceur, sans brusquerie ni colère. Et c’est ce qui fait toute la différence avec les années précédentes, d’où j’espère, ce qui s’annonce pour 2023, une année nettement plus constructive et pacifique que 2022 !

En ce Noël, rappelons-nous que Jésus est venu sur Terre comme un Enseignant de Lumière, un Maître, qui nous a montré qu’en toute simplicité et humilité, juste en étant soi, on est capable de faire preuve d’une grande fraternité.
Il est venu nous montrer la puissance du Moi Divin, nous rappeler le Potentiel créateur présent en chacun de nous, la beauté de l’âme telle que Dieu l’a créée à l’origine.
C’était tellement simple que c’en était déconcertant ! Jésus n’a en effet pas choisi d’être roi, d’avoir un quelconque rôle de pouvoir, bien au contraire, et c’est en étant un homme ordinaire qu’il a réussi à nous montrer cette Voie.

Jésus, célébré dans son anniversaire le 25 décembre, signifie ce retour de la Lumière sur la Terre.
Il symbolise ce côté solaire, lumineux, d’espérance et de retour des beaux jours. Il montre la sortie des Ténèbres et dévoile un Chemin lumineux, facile à emprunter, qui jusque-là nous semblait invisible.
Avant l’avènement du christianisme, les rituels celtes, dont Yule, au moment du solstice d’hiver, nous rappellent ce côté « retour du soleil », et ce n’est donc pas un hasard si la date du 25 décembre a été choisie comme date de naissance de Jésus, bien qu’il semblerait plus vraisemblable qu’il soit né en avril ou mai…

C’est une symbolique bien sûr, et bien qu’il y ait eu réappropriation de certains codes et rituels liés à la tradition celte, aujourd’hui, il est question surtout de retrouver l’harmonie, peu importe la culture et ses symboles bien qu’ils soient respectables…
Les temps s’accélèrent et il devient essentiel (« essence ciel ») d’avant tout chercher la fréquence de l’Amour, de la bonne entente, et de la fraternité. Toute énergie de destruction, de distorsion, de colère, est à éviter si nous souhaitons réellement avancer.

C’est ce que ce Noël 2022 est venu nous montrer. Un apaisement, réel, profond, un retour à soi et aux autres, loin des codes du consumérisme (Noël, « la fête de la carte bleue », comme je l’appelle autrement !…).

J’espère sincèrement que ce Noël a été comme un portail de sortie des ténèbres, durable et qui se poursuivra dès le début de l’année prochaine.
Vous avez peut-être eu ces derniers jours des malaises, comme des crises d’angoisse, ou des larmes qui viennent parfois sans raison apparente : ce sont des remontées de vieilles énergies, signe que ça travaille en vous… Ceci est tout à fait normal, dans la mesure où on nous demande vraiment de nous épurer pour accueillir les nouvelles fréquences de 2023. La Nouvelle Lune qui a précédé Noël a aidé dans ce sens.

En conclusion, c’est l’Espoir qui renaît au milieu de la haine, de la tristesse, de la colère, tel le Christ né sur cette Terre pour nous enseigner l’Amour universel, nous montrer le véritable Chemin de la Lumière.

Jésus, berger de l'humanité
Jésus, berger de l’humanité

Je vous souhaite un très beau Noël et de vous sentir vraiment bien, apaisé !
Restez dans des fréquences élevées d’Amour universel, ne vous focalisez pas sur votre ego, sur une quelconque attente, la recherche d’un résultat… non ! Laissez l’Univers divin agir pour vous ! Les cadeaux arriveront bientôt ! 🙂

Nam’Asté !

 

 

 

 

Energies du Solstice d’hiver 2022

Aujourd’hui, nous avons traversé le Portail du Solstice d’hiver, un moment important, d’acceptation complète et entière de nos parts d’Ombre, avant de re-rentrer dans la Lumière. Un « pas sage » obligé vers un Retour à Soi, une invitation à se délester du lourd qui nous encombre encore en fin d’année, avant d’aller pleinement de l’avant lors de la nouvelle année.

Un grand portail fait d’humilité, d’acceptation pleine et entière de Soi. Telle une graine tombée en terre à l’automne, qui a accepté de chuter, « lamentablement », et qui malgré sa grande peur du noir, du vide, va se laisser aller à sa confiance. Va se laisser aller à pousser vers la Lumière, le moment venu. Va vivre ! Et non mourir, telles que ses craintes les plus profondes ont pu lui laisser penser.

C’est ce que nous vivons en hiver, avec le retour des jours maussades, de la grisaille, du manque de lumière… Une crainte du vide, une morosité, et un doute que la Lumière revienne un jour.

La peur de manquer, la peur du vide, telles les feuilles toutes tombées des arbres. Cette mise à nu qui déstabilise, angoisse, donne froid et fait craindre le pire…

Alors que toutes ces pensées ne sont qu’illusion. Que les beaux jours reviennent, déjà, bien plus vite qu’on ne le pense…
Les jours rallongent, et bien que l’hiver soit une saison propice à l’introspection, à la réflexion, il est déjà temps de bien planifier et entamer ses nouveaux projets pour l’année prochaine.
Comme quoi, l’Espoir revient, et la Créativité aussi, avec.

L’exemple même que la Peur n’est qu’Illusion… Mais, qu’il est bien plus facile de craindre que d’espérer, tant dans nos distorsions de pensées humaines, nous pouvons vite aller vers une version pessimiste de la réalité, alors que non, au contraire, c’est le Meilleur qui déjà se dessine et esquisse ses premières ébauches.

Gardons la Foi, gardons l’Espoir !

« L’Espérance habite la Terre. La Terre où germera le Salut de Dieu ! », telle cette phrase d’un cantique dont j’ai gardé le souvenir…

Pour moi, le Solstice d’hiver est l’émanation même de la Puissance chamanique. Ce moment particulier de l’année est une célébration de notre énergie qui retourne à la Terre (à la terre), aux éléments, à la Nature, et se doit de lui faire entièrement confiance…
Un point « 0 », la fin et le début de quelque chose, le Renouveau, le retour à l’intériorité, à Soi.
Un nouveau cycle qui démarre et oblige à faire corps avec les éléments, à plonger dans la terre et y fonder ses racines, son ancrage, et à partir de cet enracinement, de cette stabilité, pouvoir grimper vers le Ciel et émaner de belles ramifications.
Accepter de commencer petit, très petit, avant de réussir et croître, afin d’assurer solidité et confiance.

Une ôde à la Vie, au fait que l’Homme appartient à la Nature comme n’importe quel règne, qu’il n’est en rien supérieur à quoi que ce soit, qu’il fait juste partie intégrante des Eléments.

Un retour à nos « racines » chamaniques, « sourcières », druidiques, où étaient célébrées et respectées les Forces de la Nature.

En ces temps perturbés et déstabilisants, il est plus que temps de retrouver ces « racines », cet ancrage ferme et solide, respectueux des cycles naturels, qui nous permet d’être, tout simplement, et de ne plus avoir peur du vide, de l’inconnu.

Ne plus se raccrocher éperduement à l’extérieur, aux apparences trompeuses et artificielles des autres, mais trouver en soi la Force, la présence « Je Suis », qui donne cette force matrice d’avancer, sans se laisser perturber par l’extérieur.

Suivre son propre chemin
Suivre son propre chemin

Telle cette graine qui germe, grandit et s’élève vers le Soleil, c’est cette phrase forte de Jésus que j’ai en tête en écrivant ce soir : « Lève-toi, et marche ! ».

Ce solstice d’hiver, portail du 21.12, qui arrive dix ans après l’ouverture du portail du 21.12.2012, vient nous pousser davantage à déployer nos ailes.

Les temps s’accélèrent, tout est déstabilisant, perturbant, les repères tombent les uns après les autres, tout est remis en question… Nous avons l’impression de nous retrouver seuls, confrontés juste à nous-même… C’est une phase parfois lourde, mais nécessaire, pour se retrouver. Faire le tri, faire le ménage, savoir ce qu’on est, ce qu’on garde, ce qu’on jette. Accepter de tout perdre, en apparence, pour mieux regagner ensuite, ce qui nous attend véritablement.
Lâcher du lest pour mieux avancer, progresser, plutôt que de stagner et « pourrir » sur place…

Bougies, lumières de Noël - Yule
Bougies, lumières de Noël – Yule

Le solstice d’hiver est célébré par la fête de Yule, dans la tradition celte, une fête où étaient mises à l’honneur les lumières.

Roue des célébrations celtes
Roue des célébrations celtes

Comme ce retour à la Lumière, Yule s’incrivant comme la période terrestre de sortie des ténèbres, où le Soleil, refait petit à petit son apparition.

Yule, Fête du retour à la Lumière
Yule, Fête du retour à la Lumière (source de l’image : https://www.facebook.com/profile.php?id=100067119589918)

L’hiver est une saison froide, une saison où on est à l’écoute de soi. C’est une saison Yin, féminine, de réceptivité, en attente du retour de la chaleur, des beaux jours, des énergies Yang du printemps, des rayons réchauffants du Soleil. Il faudra alors attendre début Février, la Chandeleur, Imbolc dans la tradition celte, célébration de la chaleur du Soleil, du Foyer, telle la forme ronde et jaune des crêpes qu’on a l’habitude de cuisiner en cette période.
La chaleur printanière du Soleil va accroître et accompagner l’énergie Yin de l’hiver, telle la complémentarité et pourtant, l’opposition, des éléments Yin et Yang.
C’est la célébration et le respect marqué des éléments contraires, mais complémentaires, dans les polarités du Masculin Sacré et du Féminin Sacré.

Dans la tradition celte, l’entrée dans l’hiver est marquée par la fête de la Sainte Lucie, où encore maintenant, en Scandinavie notamment, des jeunes filles revêtent des couronnes de bougies pour honorer la Lumière en hiver…

Fête traditionnelle de la Sainte Lucie, en Suède
Fête traditionnelle de la Sainte Lucie, en Suède

Et la sortie de l’hiver est marquée par la Sainte Brigitte, la déesse Brigid, déesse et protectrice du foyer, de la Lumière.

Déesse Brigid, déesse celte
Déesse Brigid, déesse celte

L’Ombre sert toujours la Lumière, et l’hiver, saison qui marque le creux des ténèbres, marque aussi en nous une nouvelle entrée dans la Lumière, en prenant pleinement conscience de notre Force intérieure, de notre capacité à avancer, en toute confiance, vers ce qui est notre propre Lumière.
Rejaillir à la Lumière en faisant jaillir sa propre lumière intérieure.

Tel est le Message de ce « pas sage » du 21.12, du Solstice d’hiver.

A quelques jours de Noël, jour « Nouveau », fête de la naissance de Jésus, le Christ rédempteur, qui nous apprend à transcender nos ombres et retrouver notre Lumière, c’est un rite initiatique que nous vivons pour mieux apprendre à vivre notre Divinité.

Loin d’être la saison de l’enfermement (« l’enfer me ment »), c’est un temps d’introspection et de renaissance à soi. Un temps de sagesse, de patience, d’écoute de son soi profond et véritable, des messages de son âme.

Un temps que l’on dit gardé et sanctifié par l’Archange Gabriel, messager de Dieu, conseiller de notre âme, qui nous guide pour notre propre communication intérieure, pour guider son être, sa famille, vers ce qu’il y a de plus sage et de plus approprié.
Tel l’Ange qui a guidé Marie, à l’approche de Noël, venu lui annoncer la Naissance de Jésus.

L'Archange Gabriel
L’Archange Gabriel

Un temps d’accueil, de maturation, comme Marie ayant accepté sa mission de vie, de se préparer à la Naissance du Sauveur, après l’Annonciation que lui faite l’Archange Gabriel.

Je reviendrai plus en détails sur Noël dans quelques jours maintenant.

Je vous souhaite une très bonne intégration des énergies de cette fin d’année, de belles libérations aussi, car nous traversons de formidables vagues d’énergies de purification, pour nous inciter vraiment à lâcher tout ce qui n’a plus lieu d’être en cette fin d’année 2022.

Très belle soirée à vous et à tout bientôt !
Nam’Asté !

P.S. : Un  peu de légèreté pour terminer mon article, cela ne peut faire que du bien ! ^_^

Un peu d'humour pour conclure mon article sur le solstice d'hiver
Un peu d’humour pour conclure mon article sur le solstice d’hiver

Tendances énergétiques des préparatifs de Noël

Dans cet article, je vais m’attarder sur ce que je ressens en ce moment à la veille de ce Noël 2022…

La Pleine Lune du 8 Décembre a été très intense, elle a été un puissant catalyseur pour nous aider à faire remonter du fond de nos ténèbres tout l’émotionnel lourd, le karmique enfoui parfois profondément, dont on n’avait pas conscience, ou qu’on se cachait aussi, plus ou moins consciemment.

J’ai trouvé qu’il y avait une forte accélération du temps, comme si les journées étaient décidément devenues trop courtes. Un ressenti personnel, que je partage, mais j’ai personnellement l’impression qu’une journée ne fait que 4 heures !!! Dur dur d’arriver à faire tout ce qu’il y a à faire en un ressenti aussi court !
D’où l’importance de savoir lâcher du lest, de libérer le mental, et de ne retenir que l’essentiel… Cependant, notre vie humaine nous amène à des « corvées », des obligations, très liées au mental, et tout ceci en rajoute au sentiment de n’avoir le temps de rien, que tout va très vite, et que nous n’avons pas le temps de nous consacrer même à ce que nous aimerions faire…

Il y a à mon sens une forte accélération énergétique, pour nous réaligner avec notre Moi divin, sur notre ligne de temps la plus haute, la plus appropriée.
Cela ne se fait pas sans heurts, car il faut savoir lâcher prise, accepter l’inconnu et faire confiance à l’Univers divin conscient.

Pourquoi j’insiste sur cette notion d’Univers divin conscient ?
Parce que dans cette accélération des énergies, il y a aussi la réalisation du « faux », de l’Illusion, de l’univers matriciel, artificiel, et quand nous invoquons « l’Univers », attention aux forces appelées ! Je préfère parler d’Univers divin, conscient, christique, avec justement cette notion de conscience, qu’un univers qui s’apparenterait à un ordinateur, à un « système d’exploitation », au sens propre comme au sens figuré. Comme si nous y étion soumis, écrasés, emprisonnés… Alors que ce n’est pas ça. Le Divin n’a jamais voulu cela pour nous, nous sommes libres et souverains. Et nous devons nous le rappeler, et le faire revivre en nous.

Actuellement, à dix jours de Noël, les énergies sont denses, lourdes, et nous lâchons encore des paquets d’émotionnel. Des envies de pleurer, des larmes, qui sont parfois douloureuses à laisser exprimer, parce que l’ego, le mental nous en empêchent quelque part, mais qui sont pourtant profondément libératrices.
Ceci est lié à des charges énergétiques stockées dans nos chakras, dont celui du coeur. Des voeux, des serments, des contrats d’âmes, à transmuter, à libérer pour nous libérer aussi, personnellement et collectivement, dans nos familles d’âmes. Des liens devenus obsolètes, anciens, pesants, pas forcément négatifs, mais qui n’ont plus leur utilité maintenant, et qu’il convient de dissoudre.
Accepter de laisser partir cet ancien, ne pas avoir peur du vide, mais au contraire comprendre qu’en libérant cet ancien, nous permettons à la Lumière de nous renouveler, de nous remplir d’un Renouveau.
Lâcher cette peur inconsciente du vide, et faire confiance au Divin.

Il reste que cette lourdeur reste tout de même difficile à vivre à la veille de Noël. C’est un temps d’introspection, de nettoyage, qui je l’espère permettra de passer un Noël joyeux et léger, lumineux.

C’est un temps d’épuration, pour finir l’année, et toute fin de cycle s’accompagne d’une certaine lourdeur, c’est donc normal bien que compliqué à vivre.
Ceci nous prépare à entrer dans la Nouvelle Année, à terminer ce qui doit être terminé en 2022, année marquée par l’énergie du 2, symbole de dualité, de choix à faire, d’abandonner l’ancien et d’avancer, même si ça fait peur car c’est vers l’inconnu. Se laisser guider par sa Lumière intérieure, se remplir de cette Lumière, et se sentir Nouveau.

Bien que sur le moment, cela puisse paraître inconfortable, nous nous apercevons avec fierté du chemin parcouru, que rien n’a été vain, bien au contraire, malgré les remises en questions, les doutes, les peurs, l’impression gênante de stagnation.

C’est un beau Chemin qui nous amène vers Noël.

Je ressens aussi beaucoup d’apaisement dans l’air, une invitation à la Paix, sous toutes ses formes. Que ce soit être en paix avec soi-même, avec sa famille, ses amis, collègues, même si ce n’est pas toujours facile. Les circonstances sociétales actuelles nous poussent quelque part à émaner cette Paix, pour retrouver de l’humain et ne pas se laisser déborder par la peur et le repli sur soi, l’individualisme et l’égoïsme.

La météo froide, avec la neige, nous invite à ce retour au calme, à l’apaisement dans nos coeurs, à nous recentrer.
Le Monde a plus que jamais besoin de Paix.

Les énergies christiques sont très présentes, très puissantes, et nous invitent à ressentir une énergie fraternelle, d’entraide.
Une invitation à la réconciliation, au pardon et à avancer ensemble.

Un Noël qui s’annonce apaisé, malgré une certaine frénésie d’achats liée à ce sentiment d’un retour à la « vie normale » avant la crise du Covid.
Cependant ces énergies restent lourdes et stagnantes sur une ancienne ligne de temps, et très liées au mental. Acheter des cadeaux pour le 25 Décembre n’est pas une obligation, ni une nécessité. L’Amour que nous portons à ceux que nous aimons ne se résume pas à cela, mais à quelque chose de bien plus profond et pur.

Citation de Jim Carrey
Citation de Jim Carrey

Nous ne devrions pas culpabiliser de ne pas pouvoir offrir plein de cadeaux, par manques de moyens, que ce soit l’argent, le temps, etc.

Plus qu’un cadeau matériel, un « présent », c’est être réellement présent, là, pour nos proches, qui reste le plus beau.

L’instant présent, encore et toujours, comme le plus merveilleux des cadeaux, qui restera toujours comme un doux souvenir dans les coeurs…

Nous sommes souverains et décisionnaires de ce que nous voulons vraiment. A nous de savoir maintenir ce que nous souhaitons garder, et de laisser ce que nous ne souhaitons plus. Ce sont des décisions qui en apparence sont faciles à prendre car notre âme sait ce qu’elle souhaite, mais qui concrètement, sont plus complexes à appliquer, dans la densité de la matière.
Ne nous mettons pas la pression, acceptons le droit à l’erreur, de faire de nombreux essais-erreurs avant d’y arriver complètement. La réussite passe parfois par des efforts continus, soutenus. Il est nécessaire d’abandonner le schéma de la réussite à tout prix, de se faire confiance malgré les échecs, qui sont juste liés des fois à une projection de réussite du premier coup, ce qui est loin d’être réalisable in fine.

Il peut être bon pour soi par moments de se couper de tout (ou en tout cas, de beaucoup « d’encombrant »), de juste se recentrer sur soi pour refaire le point et éviter peut-être une case « burn out », par trop de pression qu’on s’impose ou qu’on nous impose.

Noël, je pense, sera enchanteur si nous acceptons de le vivre avec le regard de notre enfant intérieur.
Là encore, je ressens ce côté apaisement cette année, lié à notre petit enfant intérieur, qui a tant besoin de rêver et de vivre, après tout ce chaos et ce tumulte vécu cette année, et depuis deux ans avec la crise du Covid.

Ecouter cet enfant intérieur, c’est aussi accepter de se faire petit, de rester centré sur l’instant présent et de se couper du mental. C’est ce qui nous permettra de vivre des fêtes paisibles, et d’accueillir calmement 2023.

Je vous souhaite des préparatifs de Noël festifs, joyeux, créatifs.
J’espère que ce sera pétillant, lumineux, apaisant, ressourçant.
Profitez des illuminations de Noël, émerveillez-vous de ces lumières, de cette magie de l’enfance, cela fait du bien !

Illuminations de Noël
Illuminations de Noël

Si vous avez la chance de passer du temps au coin d’une cheminée, je vous souhaite de très moments apaisant à admirer les flammes, à vous cocooner, dans un plaid, ou une couverture, et une boisson chaude réconfortante !
Ce sont tous ces petits moments qui nous font réllement du bien, et non pas de consommer… Il y a des égrégores puissants en ce moment, qui cherchent à nous pousser à acheter, mais nous devons y prêter attention et ne pas céder à cette forme de manipulation.

Flocons de neige et lumière, de Noël
Flocons de neige et lumière, de Noël

Je vous souhaite de bons moments passés chaleureusement, en toute simplicité et convivialité, centrés sur votre Coeur.

Je termine cet article par une chanson d’Anne Sylvestre, « Noël n’est pas au magasin », qui me semble très appropriée pour ce Noël :

Bons préparatifs de Noël, et à bientôt !
Nam’Asté !