Une Création d’Amour centrée sur le Coeur

A tous mes frères Travailleurs de Lumière, mes soeurs Travailleuses de Lumière, authentiques, voici un message d’Espoir qu’on arrive bel et bien au bout de la quête !

C’est comme le dernier pas avant d’enfin atteindre les sommets et profiter d’une vue imprenable, magnifique ; donner le dernier coup de pioche pour découvrir un trésor.
Après tant d’efforts, tant de doutes aussi, de désespoir parfois, il faut se rappeler que nous sommes plus proches de la fin que du début ! Ce n’est pas parce que ça été long et difficile que ça va encore continuer sur ce même rythme ! Tout s’accélère, et je repense « au problème du nénuphar », qui double de taille sur son étang tous les jours : à une semaine de pousse, il a déjà atteint la moitié de la surface de l’étang, combien de jours lui reste-t-il avant d’en recouvrir toute la surface ? 🙂

Courage !!!

Portail des Lions 2021 : L’émergence de I’Humain de la Nouvelle Terre

Ciel de ce matin…

Il y a bien longtemps que je n’avais pas simplement publié une photo d’un paysage par chez moi ; ce matin, l’occasion m’en a été donnée, et c’est avec Joie et plaisir que je vous offre ce magnifique ciel bleu et ces formes angéliques magnifiques.

Le soleil était au rendez-vous (pour une fois) ce matin, en Loire-Atlantique : ça change des matinées pluvieuses de ces derniers jours !
Par contre, ambiance d’un mois de septembre, c’est très spécial, tout semble mélangé.

Et pourtant, dans le ciel, il y avait de très belles formes d’anges et de plumes, ça remet du baume au coeur ! 🙂

Belle journée à vous ! Nam’Asté !

Anges et plumes, dans le ciel
Anges et plumes, dans le ciel de Grand-Auverné (44)
Cet article a résonné en vous ? Vous avez aimé ? Vous pouvez faire un don PayPal :
Votre don contribuera à la création de projets d'ateliers et de soins énergétiques.
Vous êtes aussi invité(e) à participer en écrivant un commentaire.

Un été pas comme les autres…

Après le tumulte du mois de juin, nous enchaînons sur un mois de juillet calme, atypique, dans une ambiance automnale.

Une ambiance de Toussaint par moments, de nostalgie, de mélancolie…

Un moment de repli sur Soi, d’introspection, et on me met en conscience la période Romantique du XIXème siècle : isolement, contemplation, sagesse, repli.

« Un Silence vaut mieux parfois que l’impuissance de tous les mots ».
C’est ce que nous vivons, nous ne disons rien mais n’en pensons pas moins, au niveau social, sociétal ai-je envie d’écrire, ou encore personnel, familial.

L’Ascension continue et comme elle peut être salvatrice pour la Vérité de notre Âme, elle peut aussi faire mal, à notre structure encore basée sur l’ego.

Nos repères changent, notre vision du monde aussi. La Vérité est révélée, jour après jour, pas après pas, goutte d’eau s’écoulant après goutte d’eau, doucement, mais sûrement.

« Toute Vérité se sachant… », comme j’avais canalisé l’été 2020, de l’Archange Métatron.
Comme une énorme Equation, nous voyons maintenant clairement ses membres, ses facteurs multiplicateurs et le besoin impérieux de la simplifier, se supprimer tout ce qui est lourd, limitant, erroné.

« La réponse est déjà dans le problème ; si vous cherchez ailleurs, c’est que vous vous trompez déjà ! », comme s’évertuait à le répéter ma prof de maths de Terminale (merci Mme Giffard ! 😉 ).
Tout est écrit, tout se déroule selon un Plan Divin parfait, immuable et lumineux.
C’est une fréquence harmonique qui retrouve sa Pleine Puissance, et se débarrasse toute seule de toute fréquence parasite.

Comme nous, en nous apercevant froidement de la réalité des personnes que nous cotôyons.
La perte de repères est bien là, et c’est très déstabilisant ! En effet, l’Ombre et ses êtres s’affolent et tentent encore tout ce qu’elle peut pour corrompre et retenir en arrière.

Haine, jalousie, faux-semblants, perversion narcissique, vampirisme énergétique, faux humains même : la Vérité est parfois dure à accepter, mais Elle se fait !
Si votre don de claire-voyance est là, ce n’est pas toujours joli à voir, mais salvateur pour votre Vérité, pour LA Vérité.

Je reviendrai plus en détails sur la perversion narcissique et les désastres engendrés.
De par mon expérience, je propose un accompagnement des personnes victimes de ces « êtres » (il ne s’agit pas d’humains, ils n’ont aucune consistance réelle, ils ne sont que des hologrammes du Mal, de l’Ombre, pour repousser et chasser de la Terre les Travailleurs de Lumière).
Vampires énergétiques, portails organiques : oui ! Ils n’ont pas de coeur, juste un énorme trou noir d’aspiration à la place et se nourrissent de la Lumière pour maintenir leur existence matérialiste sur Terre.
Bref, j’en reparlerai plus longuement dans un prochain article…

Pour revenir aux tendances énergétiques actuelles, il faut vraiment profiter de ce mois de juillet pour faire le bilan des six premiers mois de l’année et savoir ce qu’on veut, et ce qu’on ne veut plus.
D’où cette ambiance d’automne, pour nous inciter avec Sagesse à effectuer ce Travail de Lumière sur notre être lumineux.

Retrouver sa Souveraineté, son intégrité, poser des limites, être fier de Soi, et accepter le Flux, lâcher prise, avoir Confiance, nos guides de Lumière nous le demandent très fortement !

C’est un mois de juillet qui s’annonce comme un mois de recueillement, de deuil même, car il y a cette énergie dans l’air.
Le deuil de la vie 3D, des anciens plans, d’une vie répétitive où tous les étés, on fait la même chose, sur un mode de vie calqué sur la société de consommation.
Par respect pour Gaïa et pour nous-même (« nous m’aime »), il est nécessaire d’arrêter ces schémas de vie et de se concentrer dans l’ici et maintenant sur notre Être et l’activation dans la matière de notre vie spirituelle.

Se respecter soi-même, accepter l’ici et maintenant, se dire que là où nous nous trouvons pour l’instant, c’est le bon endroit car tout doit être fait avec recul et Sagesse.

Nuages (cumulus), alternant entre Lumière et Ombre
Nuages (cumulus), alternant entre Lumière et Ombre

Nous vivons un réalignement vibratoire extrèmement puissant. C’est pour cela qu’il convient de s’écouter, de profiter de cette petite accalmie énergétique en ce mois de juillet, pour intégrer toutes les énergies des dernières semaines. Juin a été intense et déstabilisant ; je sens août comme une réplique, plus violente ! Donc attention à s’y préparer !

Le temps disparaît, la météo n’est plus la même : ce que nous pensions acquis et immuable ne l’est pas. Nos « repères » tombent, s’écroulent, les uns après les autres. A nous de transcender ces énergies et d’instaurer un Nouvel Âge d’Or !

Le temps est une énergie introduite par des êtres inamicaux, du Bas Astral…
La météo telle que nous la connaissons a subi bien des dommages aussi et ne ressemble pas au Plan de Lumière, aussi étrange que cela puisse sembler être.
Je pense cependant à des programmes de manipulation du climat : comme l’Ombre et la Lumière, comme le Noir s’opposant au Blanc, le Yin et le Yang, il y a ce côté apprentissage par la Lumière que le climat va changer, mais il y a aussi en contraste les tentatives d’appropriation et de manipulation du climat (programme Haarp, chemtrails, ondes télécom (dont les antennes relais), etc.).

Tout semble mélangé ! Le printemps quasi estival arrive en février ; mars est comme un mois d’avril ; mai est pluvieux comme un mois de mars…
Et dans une seule et même journée, nous voyons cette alternance de températures, d’éclaircies ou bien de temps nuageux et pluvieux.

Je pense que si nous vivons cette période d’habitude estivale comme un pseudo-automne, c’est volontaire pour nous préparer à cet afflux énergétique qui va ébranler notre monde en septembre-octobre.
« Accepter de tout perdre pour mieux retrouver ce qui nous est destiné ».
J’entends « octobre rouge »… Je l’avais déjà eu en 2020, mais là, ça s’imprime dans les grilles énergétiques de Gaïa.

Je sens que ces signes vont s’accélérer et qu’il est temps pour nous, humains, de redevenir humbles, d’accepter que notre Mère la Terre est vivante et qu’elle demande le respect.
De vivre à Son rythme et non plus sur ce pseudo-rythme transhumaniste qui ne mène qu’à notre perte.
De redevenir humain, de retrouver son cerveau aussi et son coeur (je fais un peu d’humour noir, mais l’humanité basée sur la mauvaise utilisation de la technologie va à sa perte).

Bref, ça va secouer dès août ! Je le sens… Un mois de juillet calme, mais c’est le calme avant la tempête ! Nous allons être encore bien bousculés.

Il y a un an, je canalisais un message de l’Archange Mickaël incitant certaines Travailleurs de Lumière à montrer leur rôle de Leader : aujourd’hui, il est temps !

J’entends aussi le mot « Solidarité », « Entraide » : comme nous nous séparons de l’ancien, nous allons vers des âmes plus alignées vibratoirement et c’est ainsi que notre rôle de Maître pourra s’incarner.
Il est temps… Combien d’entre vous sont épuisés, n’en peuvent plus de cette attente ?

Cet été ne sera pas comme les autres… Si en 2020, nous pouvions encore maintenir tant bien que mal un ancien rythme, cette année, c’est fini ! D’où ce deuil, nécessaire, utile, pour accepter de nouveaux repères et avancer en Confiance en avant, et ne plus regarder en arrière.

Juillet est donc un mois pour se recentrer, se retrouver, faire le tri (aussi bien spirituellement en son âme et conscience, que matériellement, donner, jeter ce qui est trop lourd, pesant, qui appartient définitivement au passé).
Fermer encore les portes qui ne l’ont pas été en juin, et urgemment. Se purifier, accueillir les Nouvelles Energies, accueillir ce Renouveau, rendre grâce et se donner entièrement au Flux Divin. Être véritablement dans sa Lumière, dans la Lumière divine.

Pour finir, je partage une musique de purification, qui chasse les anciennes fréquences lourdes, stagnantes en notre âme :

Prenez bien soin de Vous ! Nam’Asté !

Cet article a résonné en vous ? Vous avez aimé ? Vous pouvez faire un don PayPal :
Votre don contribuera à la création de projets d'ateliers et de soins énergétiques.
Vous êtes aussi invité(e) à participer en écrivant un commentaire.

[Humour] C’est quoi, un Travailleur de Lumière ?!

C’est la fin de l’année scolaire, l’heure est à la détente, même si la météo et l’ambiance générale ne sont pas vraiment en adéquation avec une ambiance joyeuse et légère. Qu’à cela ne tienne, osons rire, de choses bien bêtes parfois, mais ça fait du bien ! 🙂

Un Travailleur de Lumière, c’est un être spécial, qui va réveiller les consciences et inciter à l’élévation de la planète Terre.

Bon, le problème, c’est que pour le moment, la Terre, hélas, ressemble plus à une poubelle galactique qu’à une planète ou règne inconditionnellement la Paix, l’Harmonie, et l’Amour… Une espèce de décharge où toutes les dimensions et leurs créatures viennent, donc s’y côtoient le Bon comme le Mauvais…

Alors, le Travailleur de Lumière, il va contribuer à améliorer tout ça, comme il peut, à sa sauce. Pas toujours évident, il y a de quoi déprimer (on ne va pas se leurrer), mais c’est en transformant à chaque instant ce qui se présente à nous, en Lumière, que tout s’arrange !
Être Travailleur de Lumière, c’est un peu trier les déchets et sortir les poubelles, quelque part…
Alors autant y mettre du Coeur, de la Joie, de la bonne humeur !

Alors, la prochaine fois que vous sortez les poubelles, méditez profondément à votre mission de vie en tant que Travailleur de Lumière !

Bonne journée à vous ! Nam’Asté ! 🙂

[Humour] Le foot, c’est spirituel pour l’envie de changement !

Avec les vagues d’énergie intenses que nous traversons, qui nous secouent et nous poussent à aller de l’avant, toujours, quitte à être bien secoués et bousculés, il y a une envie de Justice.
Une envie de recevoir autant qu’on donne…
Une certaine forme de reconnaissance, bien qu’il soit sage d’accepter que la seule et vraie reconnaissance vienne d’en haut, et non de ce bas monde (ce qui me fait penser à cette parole de la Vierge Marie à Bernadette Soubirous : « Je ne vous promets pas le bonheur en ce monde, mais dans l’autre. »).

Nous sommes tous fatigués, épuisés, on a tous envie que ça change !

Je ressens une lassitude profonde de la répétition des jours, de la routine écrasante, des schémas karmiques répétitifs…

A défaut de changement direct, pour garder de hautes vibrations, je pense que rire un peu ne peut pas faire de mal, au contraire !
Merci aux belles âmes qui me donnent des fous rires, aux soirées « débiles » passées à s’envoyer des âneries par SMS, ça nous fait tous du bien ! Merci ! 🙂

Et comme dirait le grand philosophe Ribéry, qui a sûrement eu des visions prophétiques concernant la roue du Karma…

Ribéry, roue du karma
Ribéry, roue du karma : notez le « nike » de la Victoire sur sa veste, le coq et l’étoile, sur ce fond bleu profond, symboles de la France, … Y’a du changement dans l’air !

Comme quoi, oui, il y a du changement : la preuve, le foot apporte une certaine forme de spiritualité !
Ne jamais désespérer ! (Hum… ^^).

Bref, bon week-end !

Astuce cuisine avec cette météo capricieuse :
Prévoyez une salade de pommes de terre, avec quelques cubes de fromage et éventuellement de la charcuterie (si vous mangez de la viande)… Froid, avec une vinaigrette quand il fait 30°C, c’est pas mal, et si la météo passe en moins de deux à 15°C, un p’tit tour au micro-ondes et vous avez une raclette express ! 🙂

Sur ces couneries, re-bon week-end !

Être Libre…

Humeur du jour…

« Parfois, quand tu cesses
d’essayer de sauver les gens,
ils n’aiment pas ça.
Ils te traitent de sans cœur, de méchant, de traître. Au lieu d’aller à la rencontre de leurs propres sentiments de rejet, de peur et de honte, ils essaient de te culpabiliser. Ils se déchaînent : Ils t’accusent de leur malheur. Ils veulent le retour du « vieux toi » ; ils veulent le toi de leur fantasme. Ils veulent leur sauveur.

Ils ne veulent pas de ta personne, ils veulent que tu entretiennes leur rêve.
La leçon la plus libératrice que tu apprendras jamais : personne ne peut te rendre heureux. Et tu n’es pas responsable du bonheur des autres.
Tu es libre. La liberté est ta nature, et l’a toujours été.
Alors, comme le Soleil, tu brilles.

Tu n’attends pas que les autres brillent, tu n’as pas besoin d’une excuse pour briller, tu brilles simplement. Tu ne te sens pas responsable de tous les soleils qui n’ont pas encore découvert leur propre éclat.
Tu brilles simplement.

Tu marches sur ton chemin avec courage. Tu enseignes par l’exemple.
Et si d’autres sont contrariés par ton éclat, s’ils te jugent, s’ils deviennent jaloux, s’ils t’attaquent pour ne pas faire d’eux le centre de ton monde, c’est OK.  C’est leur affaire. C’est leur chemin, leur douleur à traiter et à ressentir.
Tu leur souhaites bonne chance. Tu leur témoignes de la compassion, peut-être. Mais tu ne leur appartiens plus. Tu es libre.

On peut aimer les autres suffisamment pour les laisser partir.
Car le véritable amour a le parfum de la liberté dans un sentiment exaltant d’immensité. »

Cheminer seul, dans sa propre Vérité et Lumière
Cheminer seul, dans sa propre Vérité et Lumière

Juin 2021 : instrospection automnale

Ce mois de juin n’en finit pas de nous étonner, tant il est atypique !

Nous ne savons plus sur quel pied danser, nous sommes un peu étourdis et pris dans un tourbillon énergétique qui ne ressemble à rien de connu, rassurant.

Telle « la météo des humeurs », le climat lui-même reflète ce chaos : un jour, grand soleil et températures estivales à la limite de la canicule ; et le lendemain, temps d’automne avec le retour du froid et de la pluie…

Météo chaotique : mélange d'éclaircie, de pluie, nuage, soleil...
Météo chaotique : mélange d’éclaircie, de pluie, nuage, soleil…

Une tendance que je trouve très étonnante en ce mois de juin 2021 : nous sommes amenés à nous introspecter, à regarder à l’intérieur de nous-même, alors qu’en cette période, d’habitude, c’est plutôt l’expansion, la joie, l’envie d’aller dehors et vers les autres…
Là, on est comme en plein automne, avec un besoin de repli sur soi, de se mettre au chaud, de se cocooner.
Il suffit d’observer les oiseaux et je suis sûre que vous constaterez aussi que certains chantent comme si nous étions effectivement déjà en automne ! Je le constate avec les rouges-gorges… Certains insectes aussi qui entrent le soir dans les maisons, comme les cousins, alors qu’on les voit normalement en septembre…
Tout semble décalé d’un point de vue temporel, à nous de nous accrocher et de rester droit, de nous fier à notre intuition, à notre âme.

Dans une même journée, nous changeons plusieurs fois de tenue et nous ne savons pas trop au final comment nous habiller…
Ceci montre ce qui se passe aussi énergétiquement parlant pour chacun de nous : nous sommes plongés dans une phase d’introspection, d’hésitation, et nous n’osons pas prendre la bonne direction.

Les énergies cosmiques rétrogrades ne nous aident pas à être déterminés. Au lieu de ça, nous revivons des événements passés, d’il y a un an voire plus parfois… Entre les énergies globales de ce mois de juin, le solstice, les éclipses, nous sommes comme perdus ! Nous sommes dans une phase de nettoyage profond des 19 dernières années que nous avons vécues. C’est dire à quel point c’est intense et encore une fois, déstabilisant !

Il suffit qu’une personne pense à vous, et automatiquement, c’est comme une porte qui s’ouvrirait en astral, faisant rejaillir des souvenirs passés qui nous détournent de notre présent. Donc encore une fois, attention ! Pensez à bien visualiser ces « portes » et à les fermer, pour rester concentré sur le moment présent. Coupez les liens toxiques ou passés aussi.

L’étourdissement vient aussi du fait d’être de plus en plus sensible aux énergies lunaires : à peine une Nouvelle Lune a fait son travail sur notre âme, que nous sentons déjà l’influence de la Pleine Lune suivante !
Ce côté instable provoque en nous des « yoyos » énergétiques, où un jour, nous pouvons être à plat, et le lendemain, avoir les batteries bien rechargées à bloc… On passe ainsi de « Bourriquet » à « Speedy Gonzalez » !
Rien n’est stable, tout peut changer, y compris en une seule journée : comme je le disais plus haut, c’est pareil avec la météo !

Donc, toujours s’adapter au flux, se montrer fluide et dans l’acceptation, mais pas dans la résignation, car je pense qu’il est là, le piège actuel…
Toujours suivre cette Voie du Juste Milieu, ne pas se laisse balloter par le négatif ni aller trop dans le positif. Savoir rester neutre, stable, même si c’est loin d’être facile !

Ce que nous vivons est une phase de test pour que nous apprenions de nous-même à nous fier à notre âme, et à rien d’autre, uniquement notre propre guidance. Peu importe ce que pensent les autres, c’est dans notre Unité que toutes les réponses se trouvent.

Beaucoup de choses remontent… Actuellement, l’énergie de jalousie ressort chez les personnes « atteintes » et c’est juste insupportable pour l’entourage.
Je constate aussi une explosion des demandes de retrait d’implants négatifs, car les énergies d’Amour actuelles mettent en Lumière tout ce qui nous affecte et nous poussent vraiment à prendre rapidement les bonnes décisions qui s’imposent, avec fermeté et détermination.

Là encore, garder son calme, s’isoler si besoin, aller dans la Nature, bien s’ancrer, car nous sommes tous plus ou moins déstabilisés par les phases de purification de nos âmes. Il peut donc être facile de se sentir planer, de ne pas être complètement intégré à son corps physique, donc attention à l’ancrage !
Boire beaucoup d’eau, méditer, prier aussi, et profiter de ces phases de nettoyage énergétique pour nettoyer aussi son habitat, se débarrasser du passé, de l’ancien, du lourd, du pesant, qui ne sert plus. Trier, ne plus hésiter sur quoi faire de tel ou tel objet, donner, avec Joie, et se sentir prêt à accueillir du Nouveau ! 🙂

Bref, bien que ce mois de juin soit paradoxal, je pense qu’il est sage de s’y faire car d’ici septembre-octobre, beaucoup de changements vont arriver et il faut déjà s’y préparer.

Bon dimanche à vous ! Nam’Asté !

Cet article a résonné en vous ? Vous avez aimé ? Vous pouvez faire un don PayPal :
Votre don contribuera à la création de projets d'ateliers et de soins énergétiques.
Vous êtes aussi invité(e) à participer en écrivant un commentaire.