Tendances énergétiques de cette fin Avril 2022…

Coucou ! 😀 

Il y a bien longtemps que je n’avais pas écrit à propos des tendances énergétiques du moment, de ce que je capte dans l’air et qui résonne aussi avec vos propres ressentis…

Un tiers de l’année maintenant est quasiment passé (déjà !!!), et bien de choses se passent énergétiquement.

Je ne sais pas par où commencer, je vais écrire comme cela me vient ! 🙂

Il me vient d’abord cette ambiance lourde, poisseuse et désespérante, que nous ressentons tous ou presque…
Elle me semble due à la Peur, la Peur d’évoluer, de changer, d’oser vivre en étant aligné spirituellement parlant. On le constate, c’est désormais bien acté, il y a « les gens éveillés », et « les gens endormis », ceux qui ont choisi de rester dans un mode de vie linéaire, somme toute fortement limité et répétitif.

Cela nous plombe tous, en raison des liens toxiques qui, bien qu’invisibles la plupart du temps et appartenant au domaine subtil, nous tirent vers le bas…

Il est nécessaire de pratiquer très souvent des rituels pour couper les liens négatifs : bonshommes allumettes, auto-soins comme couper pour soi les liens, se purifier avec du gros sel, de l’encens…

Se recentrer, s’éloigner des personnes toxiques, aller dans la Nature…
Ce n’est pas toujours facile, surtout quand les personnes concernées font partie de notre famille, mais c’est nécessaire pour soi, pour se ressourcer et ne pas se laisser drainer de son énergie.

A cela s’ajoute la toxicité des basses énergies liées à la « Piqoûse » : j’ai le sentiment que même non « piqoûsés », nous sommes aussi touchés, toujours par ces liens éthériques qui nous relient tous…
J’ai parfois les chakras sous les pieds, ou le coronal, qui « grouillent », comme si un nuage sombre, brouillardeux, s’ouvrait d’un seul coup pour me plomber. Ces basses énergies me viennent de mes proches, qui ont choisi de se faire « piqoûser ».
Ce que j’en ressens aussi, c’est cette impression de vouloir nous maintenir dans un corps de chair, un corps carboné, et non cristallin. Ce corps cristallin qui fait partie de notre évolution au fur et à mesure de notre Ascension, en même temps que notre Planète…

C’est donc extrêmement lourd, plombant et désespérant. La Peur, le matérialisme et une limitation d’esprit, nous poussent en tant qu’être spirituels à aller vraiment vers des relations épanouissantes, nourrissantes et qui nous donnent la Joie de vivre, qui entretiennent notre spontanéité d’âme.
Ecoutons-nous quand nous nous sentons étouffer, quand notre coeur semble se vider de son énergie, que nos émotions sont en dents de scie et qu’on se surprend à pleurer, à nous sentir fatigué, alors que nous sommes d’ordinaire joyeux.

Une tendance nette qui s’est bien dessinée pendant ce mois d’Avril, c’est la notion de lâcher-prise totale, de profond détachement vis à vis de celles et de ceux qui ne veulent pas évoluer.
Arrêtons de jouer les sauveurs, c’est terminé ! Ils ont choisi leur camp, tout comme nous avons déjà choisi le nôtre… Acceptons les choses, les événements, comme ils sont. Cela évitera une fois encore des fuites énergétiques, une perte d’énergie et de temps. Il n’est plus de notre ressort d’essayer de convaincre, de sauver, ceux qui restent fermés à la spiritualité. Leur chemin est tracé, tout comme le nôtre, et c’est juste. Nous devons tous nous respecter, quels que soient nos choix, car c’était de toute façon déjà écrit avant notre incarnation.

Chemin tout tracé, à suivre !
Chemin tout tracé, à suivre !

Nous n’avons pas à interférer, à vouloir essayer d’avoir raison car nous tombons dans une forme de contrôle qui ne sert strictement à rien !

Nous avons tous fait des choix avant de venir dans cette vie, et nous avons nos guides spirituels pour nous aiguiller. Notre âme sait quel parcours elle doit suivre, et il faut respecter les choix de chacun.

Je ressens en ce sens la forte présence de l’Archange Mickaël, pour nous protéger, nous garder forts et combatifs, et rester nous-mêmes, respectueux de nos principes et de nos convictions, sans jamais forcer l’autre ni se changer soi pour faire plaisir à l’autre et s’adapter à sa convenance… Attention aussi à toutes les blessures d’âmes liées à la dépendance affective, qui devient la « dépendance infective », à trop forcer ce qui ne doit pas l’être !

On nous demande de rester vigilants, constants et ancrés dans notre propre Lumière. Respecter son intégrité, se respecter. S’aimer, avant tout, dans sa Divinité et en écoutant son Âme, son Coeur…

A noter que nous entrons à nouveau dans une période de Lunes puissantes et d’éclipses (ce mois-ci, nous avons deux nouvelles lunes et une éclipse solaire), qui vont envoyer des vagues puissantes d’énergies qui vont nous nettoyer de tout ce qui n’a pas encore été enlevé : toutes ces couches anciennes, ces blessures d’âmes, ces vieilles émotions, personnelles, ou liées aux ancêtres… Cela va s’ajouter à l’impression de lourdeur ambiante pour nous aider à en prendre conscience et à l’évacuer, le transmuter. Un mal pour un bien, comme on dirait !

D’où un besoin de repos pour l’âme, pour le corps physique aussi, pour se ressourcer et bien intégrer cette nouvelle Lumière, qui va nous rajeunir profondément !
Et encore une fois, d’aller vers les personnes, les activités, qui nous font du bien !!! Adieu la toxicité !

Attention également aux tentatives du mental de nous rattraper dans les anciens schémas de « il faut », « je dois »… Ça peut aller très vite ! Encore une fois, par habitude et conformisme social, le côté « c’est bien vu parce que tout le monde fait comme ça », « on a toujours fait comme ça donc on ne changera pas ».

Bref, c’est typique des êtres involutifs, par rapport à ceux qui ont réellement le désir d’évoluer, de changer, même petit à petit, en se laissant le temps, et surtout, je dirais, le droit à l’erreur.
Tant pis si on se trompe, si ce n’est pas réussi ou parfait, on s’en fiche, car l’essentiel est d’essayer. C’est par expériences, par essais-erreurs, qu’on réussit le mieux, car on ancre en soi de nouveaux comportements, savoir-faire, qui nous sont utiles.

En conclusion, je dirais de rester vigilant, de faire bien attention à nos ressentis, nos intuitions, y compris nos sensations corporelles, car ce sont autant de signaux qui nous demandent de rester à l’écoute de notre âme.

Restons centrés dans notre coeur, soyons authentiques, et osons faire preuve de Respect, pour nous-même, puis ensuite cela viendra automatiquement pour les autres.

Prenez bien soin de vous. Nam’Asté !

P.S. : Je fais un aparté concernant les Présidentielles… Franchement, je me sens totalement détachée de tout ce qui se passe. Pour tout dire, je n’ai même pas eu le temps de regarder ne serait-ce qu’un reportage complet sur ce qui s’est passé concernant les différents candidats, débats, etc. ! Je suis allée voter, à chaque tour, car j’ai conscience que je fais partie du système pourtant tant décrié et que quelque part, j’en suis bien contente.
Pas de dégoût particulier, juste l’impression en voyant les tracts des candidats d’avoir fait un bon formidable dans l’espace-temps, et qu’en me forçant à revenir sur cette ligne temporelle, ben… tout est planplan, linéaire, rien n’a évolué en tant que tel et que c’est juste navrant quelque part… Donc les états d’âmes des uns et des autres concernant les candidats, excusez-moi, mais j’ai l’air d’un extra-terrestre qui débarque ! Ça ne me touche plus… ! 🙂
Il y a cette notion de Souveraineté, d’Unité et d’Intégrité à retrouver qui me paraît primordiale pour se sentir bien, quoi qu’il arrive et ne plus se laisser « bouffer » par les influences extérieures.

Cultivons la joie du « Je – m’en – fous ! ».

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.